Appelez-nous maintenant à
(877) 892-9247

or

Appelez-nous maintenant à
(877) 892-9247

or
OBTENEZ PLUS D'INFO

2017 août 01 - Le premier chakra

Les cinq chakras inférieurs, de la racine à la gorge, sont principalement nourris par la Terre et appelés Chakras de la Terre.

Imaginez un arbre dont les racines s'enfoncent profondément dans le sol, puisant des nutriments de la Terre et les transportant du tronc jusqu'aux branches les plus hautes. Tout comme une racine pivotante pénétrant dans les endroits humides et riches de la Terre mère, le premier chakra nous fournit les nutriments essentiels. Il nous fonde et est le fondement sur lequel repose notre système d'énergie lumineuse. C'est aussi la porte d'entrée du féminin, étendant des filaments lumineux le long de nos jambes dans la biosphère. Les propriétés du premier chakra sont:

Element: Terre
Couleur: Rouge
Aspects corporels: Fondation physique; élimination des déchets; rectum, jambes, pieds; testostérone et œstrogène
Instinct: Survie, procréation
Aspects psychologiques: Alimentation, abri, sécurité, capacité de subvenir à ses propres besoins
Glandes: Ovaires et testicules
Des graines: Kundalini, abondance
Expression négative: Accumulation, comportement prédateur, violence insensée, fatigue chronique, traumatisme à la naissance, problèmes d'abandon

Les pulsions du premier chakra sont primaires et instinctives. Nous cherchons un abri. Nous cherchons de la nourriture. Nous nous efforçons de survivre même dans les situations les plus défavorables. Nous procréons. Ces pulsions sont des instincts fondamentaux. De la même manière que nous pouvons retenir notre souffle mais nous ne pouvons pas ordonner à notre corps d'arrêter de respirer, nous ne pouvons pas passer outre notre instinct pour survivre.

Ce centre énergétique correspond aux sept premières années de vie. Les traumatismes subis au cours de ces premières années, y compris les traumatismes à la naissance et prénatals, sont enregistrés dans ce chakra, formant des complexes psychologiques qui retardent le développement ultérieur.

Un premier chakra déséquilibré se manifeste par des sentiments de rareté et de manque. Même ceux qui ont beaucoup peuvent craindre de perdre leurs biens et construire des clôtures pour protéger ce qu'ils possèdent de leurs voisins. La contrainte de trop manger ou de thésauriser de l'argent ou des jouets est l'une des expressions négatives de l'instinct alimentaire. Nous ne pouvons jamais en avoir assez pour nous satisfaire.

Un individu opérant à partir du premier chakra est dans un état de fusion primaire avec le monde. Il est absorbé par les sens et engage exclusivement le monde matériel. Il croit que le monde lui doit quelque chose et que ceux qui l'entourent devraient reconnaître qu'il est spécial. Il devient égocentrique et narcissique. Il ne peut pas éprouver l'amour authentique parce qu'il ne peut pas se mettre à la place d'un autre; il est incapable de «marcher un mile dans les mocassins d'une autre personne».

Avec un premier chakra clair, la mentalité de rareté disparaît. Nous nous rendons compte que rien ne manque et que nous vivons en abondance. Mais la compréhension intellectuelle ne suffit pas, nous devons savoir avec chaque cellule de notre corps que nous sommes pris en charge et soutenus par l'Univers.

La testostérone et l'œstrogène sont les hormones associées au premier chakra. Des études en laboratoire montrent que la testostérone induit deux réponses principales chez l'homme humain: le sexe et l'agression. Lorsque les femmes reçoivent des injections de testostérone, elles se plaignent qu'elles ne peuvent pas arrêter de penser au sexe. Un déséquilibre dans le premier chakra peut exacerber les effets de la testostérone, amenant un homme à confondre les deux impulsions instinctives de cette hormone. Lorsque cela se produit, il commence à blesser la femme qu'il aime et finit par détruire l'intimité de sa relation amoureuse. L'œstrogène, qui est produit par les ovaires, induit de puissants sentiments de soin, de désir de relation et d'accouplement. Les déséquilibres dans le premier chakra peuvent entraîner chez une femme un souci écrasant de sécurité dans sa relation au détriment de son autonomie.

Les cultures tribales pratiquent des rites de passage du premier chakra pour célébrer l'entrée d'un jeune dans la virilité ou la féminité. La cérémonie encourage le jeune à libérer les liens parentaux le tenant à sa mère et à son père. Pendant la cérémonie, les jeunes revendiquent la Terre comme la mère qui ne le quittera jamais et les Cieux comme le père indéfectible, fiable et durable. Cela garantit que le jeune continuera d'être parent, mais maintenant par des pouvoirs supérieurs à sa mère et son père biologiques. Les jeunes peuvent désormais participer à des cérémonies et des offrandes au ciel et à la terre, maintenant ainsi une connexion consciente avec ces parents cosmiques. Faute de ces rites de passage à la puberté, les Occidentaux sont des orphelins spirituels. Nous luttons dans la vie en nous sentant sans mère et sans père, et nous découvrons plus tard que nous ne savons pas comment être des parents fiables.

Il existe des attributs positifs remarquables du premier chakra. Ses instincts de survie assurent la pérennité de l'espèce: ils nous poussent à s'accoupler et à porter des enfants, et permettent aux humains de persévérer dans les conditions les plus défavorables. En sanskrit, le premier chakra est appelé Muladhara, ce qui signifie «fondation». Notre maison énergique doit être construite sur des bases solides. En yoga, ce chakra est considéré comme la maison de l'énergie Kundalini. Son symbole est un serpent enroulé endormi à la base de la colonne vertébrale.

Pour le chaman, c'est le primordial serpent qui avale sa propre queue, Ouroboroset dépeint un état inconscient d'auto-absorption. Pour les peuples amazoniens, ce pouvoir est représenté par le Sachamama, le boa d'eau. En Amérique du Nord, il est illustré par le serpent à sonnettes. Lorsque nous effaçons les empreintes du premier chakra, l'énergie de la Kundalini est éveillée. Le serpent primitif se déroule et son énergie féminine monte à travers les chakras. Les chamans des Amériques, de l'Inde et du Tibet ont longtemps cru que c'est par le pouvoir du féminin primitif que toutes les créatures se déplacent, vivent, procréent et s'épanouissent. Il n'est pas surprenant que ce soit le serpent qui nous ait apporté le fruit de l'arbre de la connaissance dans la Genèse. Son énergie, qui sommeille en chacun de nous, est l'énergie de la Terre et le rythme cardiaque de la planète mère.

.



Translate »